Le Grimoire de Gwendhal

Une fois de plus, leGrimoire de Gwendhal apparait pour assister les gens de bien...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Sigillum Dei Aemeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwendhal
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 36
Localisation : Valallah

MessageSujet: Le Sigillum Dei Aemeth   Sam 2 Jan - 22:50

"Je vais te montrer ce que sont les Mystères de Dieu dans Sa Main et Sa Puissance : le véritable Cercle de Son Eternité, comprenant toutes vertus, la Sainte et Entière Trinité. Oh, Béni soit-il, Béni soit-il, Béni soit-il"

Le Sigillum Dei Aemeth (Sceau du Dieu Vérité) est un grand disque de cire vierge renfermant divers Noms divins et Angéliques. Il mesure environ 23 cm de diamètre, entre 3.2 et 3.8 cm d’épaisseur, et doit être placé sur la Table de Pratique, au centre de la Tabula Sancta. Quatre reproductions en miniature de ce Sceau doivent également être placés sous les pieds de la Table. Diverses représentations de ce Sceau étaient déjà en circulation à l’époque de John Dee, mais, selon Uriel, ces versions sont corrompues, et un nouveau Sceau lui est donc révélé. Parmi les versions antérieures du SDA, on peut citer celle de Kircher (Oedipus Aegyptiacus (1562)), ou celle du Liber Juratus (le Livre d’Honorius MS Sl 313). J. H. Peterson a également identifié deux autres versions du SDA, la première dans une copie italienne des Clés de Salomon (Bodleian library, MS Mich 276), la deuxième dans une copie latine du même livre (Bodleian library, MS Aubrey 24).

Le Sigilum Dei Aemeth peut être considéré comme un exemple de cryptogramme, dans la mesure où les Noms qu’il renferme peuvent être déterminés selon des procédés assez subtils mais rigoureux.

La Circonférence.
La règle pour déterminer les Noms est la suivante : chaque majuscule est la première Lettre d’un Nom. La lettre suivante de ce Nom est placée à un nombre de cases correspondant au chiffre joint à la lettre, sachant qu’il faut compter vers la droite si le chiffre est au-dessus, vers la gauche si le chiffre est au-dessous, et ainsi de suite jusqu’à arriver à une lettre qui n’a pas de chiffre, dernière lettre du Nom. Notez que Michael appelle ce procédé « un Appel ». Il y a toutefois une autre règle à respecter : lorsque deux « a » se suivent, le premier doit être enlevé. Les 7 Noms ainsi déterminés sont, dans l’ordre corrigé par l’Ange :

1. Galas

2. Gethog

3. Thaoth

4. Horlwn

5. Innon

6. Aaoth

7. Galethog

On peut remarquer que le 6ème Nom, AAOTH, ne suit pas la règle des 2 a. Par ailleurs, Michael précise que les 7 Noms doivent contenir, au total, autant de lettres qu’il y a de cases dans la circonférence. En considérant la lettre « og » comme une lettre double (ainsi qu’il apparaît dans le manuscrit), le total est ici est de 39 lettres, ou 41 si og = 2 lettres. Dans ce dernier cas, il suffit d’enlever le a de Aaoth pour aboutir à un total de 40 lettres. Il est également intéressant de constater que 7 lettres de la circonférence ne sont pas utilisées, à savoir b, o, r, y, m, o, n, et que le Nom Aaoth se retrouve deux fois.

Enfin, le total des chiffres de la circonférence est de 440. A la fin de la révélation, le chiffre 1 est apparu sur une plaque en or, entouré de nombreux cercles, et Michael déclare à ce propos : Omnia Unum est (tout est un). On obtient ainsi un total de 441, qui est la valeur numérique du mot hébreu Aemeth (Aleph-Mem-Tau), et qui donne vie au Golem dans la tradition judaïque. A l'inverse, 440 est la valeur numérique du mot mort.

Les 7 Sceaux sous la circonférence.
Sous la circonférence se trouvent 7 Caractères qui sont en réalité les lettres du Nom GALETHOG écrit de manière plus stylisée, avec des croix de chaque côté des segments contenant ces lettres. A propos de ce Nom, Uriel déclare : "Ces 7 lettres, sont les 7 Sceaux du Dieu Un et Eternel. Ses 7 Anges procèdent de toutes les lettres et Croix ainsi formées. En substance, elles se réfèrent au PERE ; dans la forme, au FILS ; et intérieurement au SAINT-ESPRIT. Regarde ceci : c’est un des Noms que tu as déjà, chaque lettre comprenant un Ange de Lumière : comprenant les 7 Pouvoirs intrinsèques de Dieu, connus de personne sauf de Lui-Même ; un LIEN suffisant pour pousser toutes les Créatures à la vie ou à la mort, ou toute autre chose contenue dans ce monde. Il bannit le méchant, chasse tous les Esprits, calme les Eaux, fortifie le Juste et détruit le mauvais. Il est UN en SEPT, il est deux fois TROIS. Il est Sept dans le Tout. Il est Tout-Puissant. Son Nom est Eternel. Sa Vérité ne peut chuter. Sa Gloire est incompréhensible. Béni soit son Nom. Béni sois-tu, (notre DIEU) pour toujours".

L’Heptagone.
Chacun des 7 côtés de l’Heptagone est divisé en 7, soit au total 49 lettres. Regroupés en tableau, ils permettent de déterminer les Noms des 7 « Esprits devant le Trône » : Zaphkiel, Zadkiel, Cumael, Raphael, Haniel, Michael, Gabriel. La lecture se fait cette fois en descendant, chaque début de Nom étant indiqué par une majuscule. Uriel dit à propos de ces Noms : "Chaque lettre ici, contient ou comprend le nombre de 72 Vertus. Leurs Noms, tu devras les connaître, jusqu’ici rarement révélés au monde".

Entre l’heptagone et l’heptagramme se trouvent 7 « Noms de Dieu, inconnus des Anges : ils ne peuvent non plus être prononcés ou lus par l’homme ».


L’Heptagramme.
A l’intérieur de l’heptagramme sont inscrits les Noms de quatre groupes d’Anges dont les Noms sont contenus dans la Table précédente. Uriel : « Chaque lettre des noms des Anges, porte 7 Filles. Chaque fille porte sa fille, qui est 7. Chaque fille de la fille porte un fils ; Chaque fils, en lui-même, est 7. Chaque fils a son fils, et son fils est 7 ». Les nombres 8, 26 et 30 représentent des L, et 21 représente E, et la lecture se fait selon les diagonales du tableau..


Filiae Bonitatis ou Filiolae Lucis (Les filles du bien, ou petites filles de la Lumière, en violet) : El, Me, Ese, Iana, Akele, Azdobn, Stimcul.

Filiae Filiarum (les Filles des filles, en bleu) : S, Ab, Ath, Ized, Ekiei, Madimi, Esemeli.
Filii Lucis (les Fils de la Lumière, en jaune) : I, Ih, Ilr, Dmal, Heeoa, Beigia, Stimcul.
Filii filiorum (les Fils des Fils, en vert) : L, An, Ave, Liba, Rocle, Hagonel, Ilemese.

Le Pentagramme.
A l’intérieur du Pentagramme sont contenus les 7 Noms des 7 Esprits planétaires. Uriel : « Ces Anges sont les Anges des 7 Cercles Célestes, gouvernant les Lumières des 7 Cercles ».
Ces Noms sont également contenus dans la table précédente, et sont en fait les noms hébreux des 7 planètes auxquels est ajoutés le suffixe divin « el » :

Sabathiel (Saturne), Zedekiel (Jupiter), Madimiel (Mars), Semeliel (Soleil), Nogahel (Vénus), Corabiel (Mercure), Levanael (Lune).

_________________
Administrateur


Om Vajra Sattva Samaya Manoupalaya Vajrasattva Tvenopatishta Dridho Me Bhowa Soutokyo Me Bhawa Soupokyo Me Bhawa Anourakto Me Bhawa Sarwa Siddhim Mempar yattsa Sarwa Karma Sucha Me Chittam Kiryam Kourou Hum Ha Ha Ha Ha Ho bhagawan Sarwa Tathagata Vajra Ma Me Mutsa Me Vajra Bhawa Maha samaya sattva Ah Hum Pey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legrimoiredegwendhal.forumgratuit.org
 
Le Sigillum Dei Aemeth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ordre des Templiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grimoire de Gwendhal :: La Bibliothèque :: Encyclopédie des outils-
Sauter vers: