Le Grimoire de Gwendhal

Une fois de plus, leGrimoire de Gwendhal apparait pour assister les gens de bien...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vertus de la mandragore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwendhal
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 36
Localisation : Valallah

MessageSujet: Vertus de la mandragore   Mar 6 Sep - 20:30

La mandragore
Mandragora Officinarum

Famille : Solanacée
Etymologie : Incertaine
Autres noms : Mandragorgne, Mandagoire, Mandegloire, Main ou Mont de gloire, Mandore, Herbe du Matagon, Herbe du pic ou de l'espic, Mandrage, pomme d’Amour, pomme du Diable.
Habitat : pourtours de la Méditerranée
Floraison : septembre à avril
Parties utilisées : feuilles, fleurs, baies, racines
Genre : Masculin
Planète : Mercure
Elément : Feu
Déités : Hécate, Hathor
Vertus ésotériques : Protection, fertilité, argent, amour, santé, magie par l'image
Vertus thérapeutique : aphrodisiaque, narcotique, antalgique, soporifique, antispasmodique, anti-inflammatoire, sédative.
On trouve la mandragore dans toutes les régions du pourtour méditerranéen et en Egypte. Cette plante de la famille des solanacées est une herbacée dite « décevante », portant des fleurs et des baies comme la belladone. La mandragore n’a pas de tige mais de grandes feuilles molles proches du sol, un peu comme une salade. Ses fleurs apparaissent en automne, de couleur blanche ou mauve, elles donnent naissance à des baies jaunes ou rouges. Les racines de mandragore, responsable de sa notoriété sont des raves impressionnantes, brunes a l’extérieur, blanche a l’intérieur d’une taille pouvant aller jusqu’à 80cm et peser plusieurs kilos.
Le Capitulaire de Villis lui attribuera le nom de Malum Terrae autrement dit le mal de la terre. Hildegarde de Bingen (religieuse bénédictine du début du 12ème siècle) semble s’inspirer de cette étymologie lorsqu’elle parle de la Mandragore : « de forme humaine, elle est constituée de la terre dont fût pétri le premier homme d’où le fait qu’elle soit plus exposée que toutes autres plantes aux tentations des démons »
Il s'agit d'une solanacée dont la composition en principes actifs est comparable à celle des solanacées officinales. La plante renferme environ 0,4 % d'alcaloïdes totaux, les principaux sont la scopolamine et l'hyosciamine. (Oui c’est un peu scientifique ^^)
Vertus thérapeutiques :

La Mandragore est riche en alcaloïdes (substances chimique organique, d'origine végétale, ayant des propriétés thérapeutiques ou toxiques) délirogènes. Il s’agit de l’atropine, de scopolamine et d’hyosciamine qui, associées porte le nom de Mandragorine. Ces substances entrainent, notamment, une mydriase (dilatation du diamètre de la pupille) et une narcose (assoupissement) souvent couplée a des hallucinations.
Avant la découverte des barbituriques, on utilisa la scopolamine comme "sérum de vérité" qui fût ensuite remplacée par le penthotal. L’atropine est utilisée aujourd’hui pour combattre les coliques néphrétiques et hépatiques, la scopolamine pour soulager les nausées dues au mal des transports et associé à la morphine pour diminuer les douleurs de l’accouchement. La plante des sorciers a donc aujourd’hui livré la plupart de ses secrets.

Les molécules de Mandragorine peuvent provoquer des intoxications mortelles, justifiant un bon nombre de légendes liés à la Mandragore.

La plante est utilisé en entière : on extrait les sucs de la tige, feuilles et fruits. On débite les racines en rondelles que l’on met ensuite sous forme l’alcoolat dans du vin ou du miel, les fruits sont également utilisés séchés.

Hippocrate préconise la Mandragore en alcoolat, à titre antidépresseur, antispasmodique et sédatif, ainsi que par voie externe contre les hémorroïdes et les infections vaginales. En usage externe ses feuilles étaient utilisées pour des cataplasmes analgésiques
Aujourd’hui comment l’utiliser ?

Personnellement je recommande fortement a quiconque de pas utiliser cette plante ! N’oublions pas qu’elle peut être toxique, et donc qu’un mauvais dosage pourrait vous être fatale (n’essayer de tuer votre voisin avec, les analyses détecteraient de suite l’empoisement ;p) ! C’est pour cela qu’elle n’est plus utilisée dans notre médecine actuelle.
Cependant, chacun voit midi a sa porte, vous êtes grand, vous connaissez les risques et il est assez difficile de nos jours de s’en procurer mais restez prudent !


Usage externe :

En cataplasme, les feuilles broyées et tièdes, la Mandragore soulagerait le rhumatisme et les douleurs arthritiques.

Je vous conseil de broyer, ou hacher menu une feuille de Mandragore avec 2 feuilles de choux vert (qui soulage aussi les rhumatismes).
Faites les tiédir (pas bouillir, sinon les alcaloïdes ne seront plus efficace), mettre le broyat entre 2 gaz (assez épaisses) et les poser sur la partie douloureuse.
Mettre une bande pour que les gaz tiennent en place et laisser poser 15 min (maximum 25min).
A faire une fois par jour, ne jamais dépasser 4j en une semaine et attendre au moins 3j avant de recommencer (donc 4j d’utilisation, 3j de pauses)
Usage interne :

En homéopathie, la teinture de Mandragore est utilisée en cas de troubles digestifs, contre les vomissements, crampes, courbatures et le rhumatisme inflammatoire.

Pour préparer la teinture, il vous faut 50g de Mandragore séchée (je vous conseille les feuilles car elles sont moins chargées en alcaloïdes que le reste de la plante mais en aucun cas vous ne devez utiliser les racines) que vous mettez dans 1 litre d’alcool a 60° (ou 100g de mandragore fraiche dans 1L d’alcool a 70°). Laissez macérer 4 semaines minimum, puis filtrer. Mettre la teinture dans une bouteille a verre foncé et la bouteille dans une boite métallique ou en bois pour protéger un maximum la teinture de la lumière et de l’humidité. Cette préparation se conserve plusieurs années L’avantage de la teinture, et sa longue conservation, vous pouvez l’utiliser en prenant 3 gouttes sous la langue une fois par jour pour un usage interne (attention à ne pas dépasser cette posologie, et ne pas dépasser une prise consécutive de plus de 3j avec une pause d’une semaine). Notez que cette prise ne doit rester ponctuelle.

La teinture peut également servir en usage externe : en cas de douleurs dût au rhumatisme, arthrites ou courbatures, mettez sur la partie douloureuse de la pommade de mandragore. Pour se faire, il vous suffit de faire fondre 100g de vaseline, de rajouter 3 cuillères à soupe de teinture de mandragore, de bien mélanger. Laisser refroidir et conserver la pommade dans un pot hermétique a l’abri de la lumière. Vous pouvez coupler les vertus de la Mandragore avec 1 cuillère à soupe d’une ou deux huiles essentielles.

Les baies de Mandragore séchées seraient de puissants aphrodisiaque.


L’utilisation magique de la Mandragore :

L’utilisation de la Mandragore en magie, remonte à l’époque Mésopotamienne ou les prêtes Babyloniens utilisés les vertus narcotique et antalgique de la Mandragore (nommée Yabinhin à cette époque) lors des rites initiatiques.
racine de Mandragore, source d’envie mais aussi de craintes, a fait l’objet d’un culte macabre, surtout au Moyen-âge et fût d’ailleurs interdite par l’église. Souvent associée aux sorcières, celles-ci l’utilisaient lors des sabbats pour leurs vertus hallucinogènes : elles couplaient la Mandragore à d’autres plantes afin de faciliter leurs « voyages » ou leurs états de transes.

La racine de Mandragore une fois sortie de terre, ne porte que les prémices de ses vertus ésotériques, c'est-à-dire que ses pouvoirs sont latents et qu’il faut les activer. Pour cela il faut que la racine s’acclimate a son nouvel environnement : vous devez la laver, puis la laisser 3j, bien en vu dans la maison sans la toucher. Au bout de ces 3j, il vous faut la mettre dans une bassine d’eau tiède et l’y laisser une nuit entière. Vous la conserverez dans une jolie boite, enroulée dans un linceul (de préférence de soie). Ainsi choyée, la Mandragore reste éternellement fidèle à son maitre, lui procurant prospérité, abondances de biens et fécondité. Mais dans ce cas, il vous faut garder votre Mandragore intacte, et la sortir de temps en temps. Vous pouvez utilisez l’eau dans laquelle la plante a trempée pour asperger vos portes et vos fenêtres afin de protéger votre maison et vous pouvez aussi purifier les êtres qui vous sont chers.
Mais la Mandragore peut aussi servir autrement :
• Placée sur le manteau de la cheminée, elle procurera à la maison, prospérité, protection et fertilité.

• Suspendu au dessus du lit, elle protégera l’endormi.

• Portée sur soi, elle attire l’amour, et vous protégera des maladies.

• Les démons exècrent la Mandragore, ils ne peuvent demeurer dans un même lieu que cette plante, c’est pourquoi elle est souvent utilisée lors des exorcismes.

• Dans les contrées où la Mandragore ne pousse pas et mais aussi à cause de son extrême rareté, certains sorciers, ont dût trouvés des substituts. Voici ce qu’en dit le Grand Albert : « il faut prendre une racine de bryone qui rappelle la figure humaine. On la sortira de terre un lundi dans le printemps, lorsque la lune est dans une heureuse constellation, soit en conjonction avec Jupiter ou en aspect aimable avec vénus. L'on coupe les extrémités de cette racine, comme font les jardiniers, lorsqu'ils veulent transplanter une plante. Puis on doit l'enterrer dans un cimetière, au milieu de la fosse d'un homme mort et l'arroser, avant le soleil levé, durant un mois, avec du petit-lait de vache dans lequel on aura noyé trois chauves-souris. Au bout de ce temps on la retire de terre et on la trouve davantage ressemblante à la figure humaine. On la fait sécher dans un four chauffé avec de la verveine, et on la garde enveloppée dans un morceau de linceul qui ait servi à envelopper un mort. Tant que l'on est en possession de cette mystérieuse racine, on est heureux, soit à trouver quelque chose en chemin, soit à gagner dans le jeu de hasard, si bien que l'on voit tous les jours augmenter sa chance. »


Voici d’autres substituts : les racines de frêne, les pommes, la pomme de mai Américaine.
• Il existe un rituel pour se faire aimer d’une femme qui consiste à tailler une racine de Mandragore pour qu’elle ait une apparence féminine. Puis on la tient dans la main gauche et on trace au dessus d’elle un pentagramme en disant : « je vous appelle (nom de la femme convoitée) », puis il faut enterrer la racine dans son jardin, l’arroser d’un mélange d’eau, de lait et de sang en disant ceci « Ce sang et le lait rendront (nom de la femme convoitée) mon esclave à jamais ». Déterrez votre Mandragore la nuit suivante, une heure avant le lever du jour et dites « Que la lune bénisse ma prière pour remplir le cœur de (nom de la femme convoitée) d’amour pour moi ». Une fois votre racine sèche, il vous suffira de planter une aiguille d’argent dans le cœur de la figurine en pensant à la personne désirée. Ensuite pendant un mois, déposez la Mandragore à la fenêtre, pour qu’elle soit exposée aux rayons de lunes (la rentrer la journée).
Recette de l'onguent de sorcière:

Pour finir, voici la recette de l’onguent de sorcière. Il est a utilisé avec précaution la Mandragore étant toxiques, et ne doit être, en aucun cas, placé sur le front !

Les sorciers et sorcières appliquent l’onguent sur les temps, les aisselles, derrière les oreilles, le cou, la moitié gauche du ventre, la partie interne des avant bras, les mollets, sous la plante des pieds (ne pas tout faire en même temps, choisir une a deux zones maximum : je vous conseille de commencer pas les aisselles et les tempes).

L’onguent a pour but de vous aidez lors d’un voyage astral, et lors de transes. Mettre l’onguent sur les mollets et la plante des pieds procurent une sensation de vol.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legrimoiredegwendhal.forumgratuit.org
L'Apprentie
Animateur
Animateur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 38
Localisation : valallah

MessageSujet: Re: Vertus de la mandragore   Jeu 17 Nov - 1:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Apprentie
Animateur
Animateur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 38
Localisation : valallah

MessageSujet: Re: Vertus de la mandragore   Jeu 17 Nov - 1:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vertus de la mandragore   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vertus de la mandragore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UTILITÉ DES MANDRAGORE, ENFIN TROUVER
» Messe sur les vertus et les pêchés
» Fiches techniques: Les vertus (hors shadows)
» Voeux et Vertus d'un Chevalier d'Azeroth
» (EST) Mandragore pour Thomson MO5 neuf sous blistère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grimoire de Gwendhal :: La Bibliothèque :: Encyclopédie Herboristerie-
Sauter vers: