Le Grimoire de Gwendhal

Une fois de plus, leGrimoire de Gwendhal apparait pour assister les gens de bien...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vertus de l'ortie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwendhal
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 36
Localisation : Valallah

MessageSujet: Vertus de l'ortie   Mar 6 Sep - 20:50

--------------------------------------------------------------------------------

Ortie
urtica dioica (ou urtica major)
grande ortie, ortie commune, ortie dioïque
la famille des urticacées.

La floraison est en été. On la récoltera plutôt au printemps. Les graines et racines en automne. On évitera les lieux trop fréquentés et le temps humide, on la lavera tout de même avant de la faire sécher (surtout si on compte la consommer). Sédir recommande de la cueillir lorsque le soleil se trouve en Lion et la lune en Scorpion, ou bien lorsque le soleil se trouve en Taureau et la lune en Gémeaux. A faire sécher au grand air, à l'ombre. Pensez à mettre des gants si vous n'avez pas le coup de main !

L'absorption de plus de 10 g de graines peut provoquer une rétention d'urine. L'effet diurétique des feuilles n'est pas conseillé en cas de certaines maladies cardiaques ou problèmes d'œdème. Les racines peuvent avoir pour effet secondaire des troubles gastro-intestinaux.

Constituants : Acide formique, histamine, acétylcholine, 5-hydroxytryptamine, glucoquinones, chlorophylle, minéraux (dont fer, silice, potassium, manganèse, soufre), vitamine A et vitamine C.

Propriétés : stimulant général, dépuratif et régénérateur du sang, stimulant de la digestion, cholagogue, hypoglycémiant, diurétique, antidiarrhéique, hémostatique, reminéralisant (contient du potassium et du calcium en abondance).

Indications : hémorragies, hémoroïdes, insuffisance hépatique, diarrhées, goutte, rhumatisme, ulcère gastrique, entérite, hypoménorrhées, insuffisance hépatique, hémorragie, métrorragie, énurésie, stimulant sexuel.
Et en usage externe : Alopécie, piqures, psoriasis, urticaire.

Ébouillantées, ses jeunes pousses, au goût singulier, compromis entre l'herbe, le cresson et la fane de radis, autrefois accommodées comme les épinards, donnent des soupes riches en fer et en oligoéléments. Elles contiennent jusqu'à 30% de leur poids sec en protéines (plus que le soja !). En plus, équilibrées en acides aminés, elles ont autant de valeur que les céréales et les légumineuses. Rappelons que l'ortie perd de son piquant à la cuisson, au séchage (quarante-huit heure à l'ombre), au mixage à cru ou confite dans l'huile. En médecine, toutes ses parties (feuilles en été, racines en septembre) sont utiles.

Au printemps, les feuilles vertes toutes fraîches peuvent être cuites et mangées comme des épinards, servir à préparer une délicieuse soupe ou être infusées et bues en tisane. Les orties représentent un tonique précieux après les longs mois d'hiver car elles fournissent l'une des meilleures sources de minéraux. Elles sont un excellent remède contre l'anémie - leur teneur en vitamine C assure l'absorption correcte du fer qu'elles contiennent. La tisane d'orties augmente l'excrétion d'acide urique, ce qui explique peut-être pourquoi les orties sont un remède contre l'arthrose et contre la goutte. On applique directement les orties comme anti-irritant sur des articulations affligées de douleurs arthrosiques. Ce traitement héroïque est souvent efficace. Les orties augmentent le flux de lait maternel et abaissent les taux de sucre sanguin. Ce sont aussi de bons astringents, efficaces pour stopper une hémorragie. On les emploie en usage interne pour les règles trop abondantes et en usage externe sous forme pulvérisée à priser pour stopper les petits saignements de nez. On les utilise également comme lotion contre les hémorroïdes. Possédant des vertus fortifiantes pour le sang, les orties brûlantes sont particulièrement indiquées pour les adolescent au moment de la puberté et pour les femme à la période de la ménopause. On utilise également les orties pour traiter l'eczéma. Enfin, un rinçage à base d'orties permet d'éliminer les pellicules.

Soupe à l'ortie
Pour 4 portions, il vous faudra :
-> 100 grammes de feuilles d'orties,
-> 3 cuillères à café de crème fraîche,
-> 2 œufs
-> Du sel
Préparation : Laver les feuilles et les faire bouillir pendant 10 minutes dans de l'eau avec un peu de sel. Faire cuire les œufs durs une dizaine de minutes également. Égoutter les feuilles, les passer au mixeur ainsi que les œufs durs. Porter à ébullition deux tiers de litre d'eau, ajouter les feuilles d'orties, les œufs, la crème, saler légèrement.

Pour tonifier le cuir chevelu, combattre la calvitie et les pellicules, préparez une décoction en faisant bouillir 1/4 d'heure 100 g de racines dans 1 litre d'eau ; filtrez.

Contre le psoriasis : en décoction, 80 g de tiges et de feuilles d'ortie séchées pour un litre d'eau. Laissez bouillir 5 minutes, et infusez 15 minutes. Appliquez des compresses imbibées de cette préparation.

Sirop d'ortie : pour les hémorragies internes et utérines, les hémoroïdes et les saignements de nez fréquents.
Sur 250 g de feuilles fraiches, verser 1 litre et demi d'eau bouillante et laisser infuser 12 heures ; filtrer et ajouter 500 g de sucre. Prendre 200 à 300 g par jour, en plusieurs fois, entre les repas.

En infusion 250 g de feuilles fraîches pour 1/2 litre d'eau bouillante - laissez infuser 12 heures puis buvez froid.
En décoction une poignée de racines coupées pour un litre d'eau faire bouillir 10 minutes, à boire en deux jours.
Une cuillère à café de feuilles dans une tasse d'eau bouillir puis infuser 10 minutes une tasse avant chaque repas.

Un engrais de qualité
Pour fabriquer votre purin, choisissez un récipient en bois ou un bidon en plastique. Installez-le assez loin de la maison pour éviter l'odeur peu agréable quand la fermentation commence au bout d'une quinzaine de jours. Arrachez les parties aériennes de l'ortie juste avant la floraison ou peu de temps après par temps sec, fin mai-début juin selon les régions. Deux ou trois récoltes par an, à environ huit semaines d'intervalle, sont possibles selon la richesse du sol, la fertilisation, les apports en eau et le climat. Les feuilles, qui contiennent la plus grande concentration de principes actifs, seront mises à macérer dans l'eau, de pluie de préférence. Comptez 1 kilo de feuilles fraîches hachées pour 10 litres. Au bout de dix jours, vous pouvez filtrer. L'engrais obtenu se dilue à 10 ou à 20%. Coupé à 5%, il est antiparasitaire: on le pulvérise sur les fleurs et les légumes. Bon à savoir également, l'ortie ne se contente pas de s'attaquer aux ravageurs de légumes, elle offre à ces derniers un goûts plus subtil et plus prononcé. Il suffit, pour s'en convaincre, de mettre, au fond du trou de plantation, quelques poignées de feuilles pour bénéficier de cette importante source de potasse. En arrosages dilués, le purin ravive aussi les plantes anémiées et blafardes, et accentue la couleurs des fleurs plantées dans un sol pauvre. En l'utilisant tout au long de la saison de jardinage, vous constaterez vite que vous n'avez plus besoin d'engrais chimique ni d'insecticides.

Propriétés magiques

Genre : masculin
Planète : Mars
Élément : feu
Déité : Thor
Signe astrologique : scorpion
Elle sert pour les rituels exorcisme, de protection, de santé, de sexualité, de courage.

Arracher une ortie par les racines en récitant le nom du malade et le nom de ses parents pour faire baisser la fièvre.
Remplir un sachet de toile rouge d'orties en poudre pour se protéger d'un environnement malsain. Pour renvoyer un sort, on en met dans une poupée qu'on gardera aussi sur soi.
En avoir autour de chez soi tient à distance des indésirables.
On la tient en main avec du millefeuille pour tenir éloigner les fantômes et ne pas les craindre.
Un des rites traditionnel de consécration pour un athamée ajoute des orties au mélange à base de plantes dans lequel la lame chauffée est plongée.
Les orties ont été utilisées pour fournir du colorant vert. Elles sont parfois associées à l'arrivée du printemps, tant dans les pratiques populaires que dans certaines cultures chrétiennes. Dans certaines régions de la Russie, il est de coutume d'utiliser les orties pour colorer les œufs, le Jeudi Saint en vue du matin de Pâques.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legrimoiredegwendhal.forumgratuit.org
L'Apprentie
Animateur
Animateur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 38
Localisation : valallah

MessageSujet: Re: Vertus de l'ortie   Jeu 17 Nov - 21:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Apprentie
Animateur
Animateur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 38
Localisation : valallah

MessageSujet: Re: Vertus de l'ortie   Jeu 17 Nov - 21:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vertus de l'ortie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vertus de l'ortie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe sur les vertus et les pêchés
» Fiches techniques: Les vertus (hors shadows)
» Voeux et Vertus d'un Chevalier d'Azeroth
» Voeux et vertus
» Résumé du tome I du Livre des Vertus (par Pouyss)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grimoire de Gwendhal :: La Bibliothèque :: Encyclopédie Herboristerie-
Sauter vers: